Ce soir, c'était repas de gala à la maison. Courses à Cora, marché, nettoyage à fond de la terrasse, du salon, et de l'itinéraire qui mène vers les toilettes. Pas le temps de faire le reste, on fermera les portes. L'organisation du repas est digne d'un lancement d'Ariane (sauf que là, pas question de report, c'est du sans filet chez nous !).
- H-24 : répartition des tâches, je m'en tire plutôt bien avec la recherche du vin et la fourniture du pain, Lucille qui n'a pas trouvé d'excuses valables à moins de chance : nettoyage de la salle de bain !
- H-12 : Il est 8H00 du mat, je m'éclipse discrètement pour éviter un prévisible changement de programme. Je suis obligé de rentrer vers 13H00.
- H-7 : Il est 13H00 ! Vision surréaliste de mon beau petit père en train de balayer la terrasse en slip... Le vent rapporte la poussière au fur et à mesure, ça va être une longue journée...
Belle petite maman prépare le repas pendant ce temps, pas de soucis de ce coté, je tente d'approcher la bouteille de Picon, Virginie arrive...
- H-6H30 : Le plan de table est à refaire, notre invité vient avec quelqu'un de plus. Il avait fallu presque 2H00 pour mettre au point le précédent, plus le temps. Virginie prend les choses en main et décide, je suis fier de ma femme dans ces moments là.
- H-6 : Fin du mini repas, reprise du nettoyage et de la préparation des plats. Vision surréaliste de mon beau petit père en slip ratissant le jardin, je craque et m'endors dans le hamac.
- H-5 : Mon dieu, déjà !
- H-4 : Pris d'une crise de courage, je décide de réparer le robinet de la salle de bain. Pourquoi, mon dieu, pourquoi ? Il fuyait depuis 15 jours et aurait encore tenu un peu...
- H-3H45 : La situation est grave. Le robinet est complètement foutu et l'eau gicle de partout. Pas de robinet d'arrêt dans cette f....e maison.
- H-3H30 : Je dois prendre une décision : Je coupe l'arrivée d'eau dans le jardin et je file essayer de trouver un robinet ou une pièce permettant une réparation aussi rapide qu'efficace.
- H-2 : Je reviens bredouille, modèle ne se fait plus depuis...trop longtemps.
- H-1h45 : Un vent de panique flotte dans la maison. Pris d'une idée aussi subite que géniale, je coupe l'arrivée d'eau chaude au niveau du chauffe-eau, récupère le robinet valide et remplace le défaillant. Vision surréaliste de mon petit beau père en slip demandant pourquoi il n'y a pas d'eau dans la douche...
-H-1H30 : Nous nous douchons à l'eau froide, mais le robinet ne nous asperge plus.
- H-1 : Nous sommes à nouveau dans les temps. Lavage de la terrasse, de la cuisine. Attachage du chien, pomponnage et parfumage, nous sommes en pleine forme... L'eau froide sans doute. On ne salit plus, dans le doute, Arthur ira pisser dehors.
- H-10mn : Nous allons au point de rencontre récupérer nos invités (devant la mairie de Montjoly)
- Heure H : Tout est en ordre ! Apéritif parfait, repas parfait, soirée super et nos invités géniaux.

Mais au fait qui était notre invité de marque ?

Monseigneur Laffont, évêque de Guyane s'il vous plaît (et Djamel, invité surprise), dont mes petits beaux parents connaissent bien la famille en Charentes !!! ... Et oui, ça ne s'invente pas !!!