Brèves de Guyane

13 novembre 2007

Pour le plaisir des yeux uniquement

Je vous annonce la naissance de...

banniere_2_copie

Ce petit blog n'a d'autre prétention que d'exposer des photos avec une meilleure résolution et une meilleure mise en valeur qu'ici. Vous pourrez donc peut-être y retrouver quelques unes déjà vues !

Ah oui, il y a autre chose ! Il y a tellement de belles choses dans les blogs que je visite que je ne manquerais pas de vous demander une ou 2 de vos photos... En espérant que vous acceptiez bien entendu !!!

Posté par tillou à 07:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


20 juillet 2006

Nouvelle vie, nouveau blog !

Maintenant, c'est par là !

5728844_p

bandeau

A bientôt

Ps : Le dessin de la famille en haut à gauche, c'est de Cez la terreur

Posté par tillou à 16:27 - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 juillet 2006

Escapade aux Saintes

Rapide virée aux Saintes, la 3ème plus belle baie du monde après... A vous de trouver !

s1

(Ps : Les photos sont dans le Diaporama)

Posté par tillou à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juin 2006

AMIS...

Amis bloggeurs et lecteurs, je suis obligé de me rendre à l'évidence, je n'arrive plus à tenir ce journal à jour.

Je ferme donc ce petit espace d'aventures familiales pour quelque temps, en vous remerciant d'avoir été si fidèles et si gentils dans vos commentaires.

Je continuerai à venir vous voir chez vous, alors surtout ne faites pas comme moi !

Bises à tous

je_suis

Posté par tillou à 18:20 - Commentaires [6] - Permalien [#]

Oups, j'oubliais...

BON ANNIVERSAIRE MA FILLE !!!

(M...e le coup de vieux à chaque fois...)

lulu

Posté par tillou à 18:15 - Commentaires [6] - Permalien [#]


07 juin 2006

On the road again...

Enfin, in the plane again because...

Je rentre en Guyane !

Quelques jours. Et déjà un programme "lourd" (de conséquences sur ma chétive santé !!!). Je vous raconte tout ça à mon arrivée.

gite

Votre serviteur dans son home sweet home provisoire

Posté par tillou à 07:51 - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 mai 2006

En route vers de nouvelles aventures !

C'était pas prévu, ça a été très rapide, mais me voilà en Guadeloupe !

Cette situation inspire Arthur qui a lu dans nos pensées...

pens_es

Mais la Guyane, ce n'est pas terminé, nous y avons encore beaucoup trop de choses à faire, et trop de bons amis pour que cette histoire s'arrête comme ça.
...Bon, j'ai un avion à prendre !

Posté par tillou à 08:14 - Commentaires [12] - Permalien [#]

29 mai 2006

P....N de dimanche...

…devant la remise des prix du festival de cannes. Moments convenus d’émotions habituelles, mélange habile de surprises, de discours fédérateurs et de fausses polémiques. Le fait du jour : Djamel Debouze, le Pur© qui annonce sans sourciller remercier celui qui l’a fait passer du RMI  à l’ISF… Plaisanterie ? Malaise en tout cas…

« …et la gloire qui dit tout, le révèle au grand jour » chantait Serge Lama…

On chante, le chant des Africains… N’importe comment, même pas drôle… Ceux qui ont chanté cela avec passion sont morts en croyant à ces paroles, qu’on les aime ou pas, politique ou pas, il manque aujourd’hui le respect, au-delà des rires et de la pitrerie, Djamel n’est pas Gainsbourg, il a eu le succès avant le talent.

Tristes sires que ces primés là, Desproges revient, ils sont devenus cons.

P….n de dimanche, qu’est ce que je fais là à regarder la télé ? Il est 14h45 ici, 20h45 en métropole.

Dehors, il y a les bruits joyeux de la fin d’un repas de fête. C’est la fête des mères. Les enfants sont énervés et crient, rient, pleurent. Il y a beaucoup d’amour dans ces réunions de famille, qu’on ne voit pas, qu’on ne voit plus, et pourtant…

Elles me manquent ces réunions, moi qui les ai tant critiquées, tant abhorrées. Que de temps passé avec les cousins, et (surtout) les cousines de province à leur expliquer que la vie ce n’était pas ça, qu’il fallait partir, que les habitudes, que je suis pas comme eux, que… Que…

Comme il était facile de briller alors, moi l’exilé, devant mes petites groupies de Vendée ou d’Alsace. Et vas y que je t’Afrique un peu, que je te voyage beaucoup, que je te guitare tout ça en chantant mes poèmes, moi, le révolté ébouriffé de la sous-préfecture*.

No racines, tu penses, la honte !

Aujourd’hui je suis toujours un  exilé, je vis au bout du monde comme promis, et mes campanules d’alors n’ont guère dépassé les Pyrénées… Mais je ne suis plus de la fête.

P….n de dimanche, vous l’aurez compris si vous êtes encore là à lire mes élucubrations (hé, Antoine, t’es devenu quoi au fait ?).

Je devais vous faire la suite d’Apatou, mais c’est la faute à Djamel si je commets ce billet de triste humeur, il avait qu’à être bon, et là, y m’a pas fait rire. Allez, ce n’est que partie remise, j’y arriverai !

Petit, mon père m’a appris le chant des Africains, à Brazzaville pour être précis, alors que la révolution faisait rage, que les gens qui travaillaient pour nous étaient torturés, que ma mère demandait courageusement aux soldats de déposer les armes pour entrer chez nous, et que les enfants jouaient avec de vraies Kalachnikov. J’ai appris grâce à cette chanson à ne jamais faire d’amalgame, et j’ai toujours été conscient du triste sort de ces soldats morts pour une terre promise infidèle. Alors respect, ou talent svp.

Bon, stop avant de devenir trop con à mon tour, et les enfants, on se prépare une belle fête de famille en août avec les cousins, hein, promis ?

« …et nous avons au cœur, une invincible ardeur… »

* En rentrant en France, mon père a longtemps été sous-préfet (Ribeauvillé, Nancy, Pontivy, et Fontenay le Comte)

Posté par tillou à 08:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 avril 2006

Blog en grève !!!

Bonjour à tous, et merci de ne pas nous oublier !
Encore un peu de temps et je reviens.
Biz à tous
(PS : moi aussi je t'aime, ma fille ; à bientôt)

Posté par tillou à 16:20 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

20 avril 2006

Apatou, tou, tou... n°1

Dimanche 16 avril. Réveil solitaire... Le sirop vitaminé près du café, pour ne pas oublier, les jours qui vont suivre ne toléreront aucune improvisation, je dois rejoindre Virginie et ses parents à Saint Laurent pour une virée sur le Maroni.

Je réchauffe le sirop au micro-ondes et prends une cuillérée de café.

En jetant les vitamines, je me rends compte du challenge : 2 jours et 1 nuit avec mes petits beaux parents, et leur fille, et leurs petits enfants sans télé ni console ni même un ordinateur, risque bien de donner une image assez proche de l'apocalypse... Concentration, calme...

Départ 11H00. La route de Cayenne à Saint Laurent (260 KM) est longue et monotone. En plus, il pleut sans interruption.

Le rendez-vous est au pied du bagnard.

bagnard
(photo empruntée à http://damien.mauran.free.fr/)

Miracle, pour une fois tout le monde est à l'heure, y compris notre guide Harold. Nous embarquons dans sa pirogue, direction son carbet un peu avant Apatou (2H30 de pirogue environ).

pirogue

pirogue2

Le truc dans la pirogue est de se mettre le plus devant possible, on évite ainsi pas mal les projections d'eau. Le trajet se fait peinard, j'aime énormément ces moments où il n'y a rien d'autre à faire qu'à observer et admirer le fleuve, la forêt et les hommes qui y vivent.

Le Maroni est un pays en soi. On vit indifféremment sur la rive française ou surinamaise ; on y parle la même langue, le taki-taki, mélange de langues, dont le hollandais.
Les habitants du fleuve sont les descendants des esclaves enfuis qui se sont réfugiés tout au long, protégés par les conditions difficiles d'accès. Ils étaient les "noirs marrons", pas en raison de leur couleur de peau, mais en référence au mot espagnol américain : cimarrón qui siginifie "réfugié dans un fourré" et par extension, esclave enfui. Aujourd'hui, on dit plutôt les "bushinengué" (merci à Carol pour son concours !).
Ils ont aussi gardé leurs traditions, leurs coutumes, ici les lois de la république passent après celles du Gran Man ou du Capitaine du village.

Nous voici donc arrivés au carbet d'Harold.

harold4

harold3

Repas du soir (acoupa frit et HV), préparatifs du lendemain, toilette et tout le monde au lit !

harold2

harold11

Une chauve-souris a élu domicile sous le lit de Virginie qui s'inquiète.
Tout étant éteint dans le carbet, je décide d'allumer ma lampe frontale pour bouquiner un peu avant le sommeil du juste ! 37 secondes plus tard, je l'éteins, presqu'aveuglé par la nuée d'insectes venue lire avec moi !!! Insectes qui seront d'ailleurs consciencieusement avalés par la chauve-souris pendant la nuit, nous frôlant sans cesse sans jamais nous toucher... Chapeau la chauve !!!
Réveil, ptit dèj. Knackis et omelette, je regarde ailleurs et avale d'un trait mon nescafé brésilien (3 fois moins cher que l'officiel, aussi mauvais !).

A suivre...

Posté par tillou à 22:21 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

Emotions...

La pêche au crapaud en France équinoxiale - Avril 2006

maroni_001

Collection privée - Tous droits réservés - Tillou ltd.

Posté par tillou à 18:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 avril 2006

Spirituelle soirée !

Ce soir, c'était repas de gala à la maison. Courses à Cora, marché, nettoyage à fond de la terrasse, du salon, et de l'itinéraire qui mène vers les toilettes. Pas le temps de faire le reste, on fermera les portes. L'organisation du repas est digne d'un lancement d'Ariane (sauf que là, pas question de report, c'est du sans filet chez nous !).
- H-24 : répartition des tâches, je m'en tire plutôt bien avec la recherche du vin et la fourniture du pain, Lucille qui n'a pas trouvé d'excuses valables à moins de chance : nettoyage de la salle de bain !
- H-12 : Il est 8H00 du mat, je m'éclipse discrètement pour éviter un prévisible changement de programme. Je suis obligé de rentrer vers 13H00.
- H-7 : Il est 13H00 ! Vision surréaliste de mon beau petit père en train de balayer la terrasse en slip... Le vent rapporte la poussière au fur et à mesure, ça va être une longue journée...
Belle petite maman prépare le repas pendant ce temps, pas de soucis de ce coté, je tente d'approcher la bouteille de Picon, Virginie arrive...
- H-6H30 : Le plan de table est à refaire, notre invité vient avec quelqu'un de plus. Il avait fallu presque 2H00 pour mettre au point le précédent, plus le temps. Virginie prend les choses en main et décide, je suis fier de ma femme dans ces moments là.
- H-6 : Fin du mini repas, reprise du nettoyage et de la préparation des plats. Vision surréaliste de mon beau petit père en slip ratissant le jardin, je craque et m'endors dans le hamac.
- H-5 : Mon dieu, déjà !
- H-4 : Pris d'une crise de courage, je décide de réparer le robinet de la salle de bain. Pourquoi, mon dieu, pourquoi ? Il fuyait depuis 15 jours et aurait encore tenu un peu...
- H-3H45 : La situation est grave. Le robinet est complètement foutu et l'eau gicle de partout. Pas de robinet d'arrêt dans cette f....e maison.
- H-3H30 : Je dois prendre une décision : Je coupe l'arrivée d'eau dans le jardin et je file essayer de trouver un robinet ou une pièce permettant une réparation aussi rapide qu'efficace.
- H-2 : Je reviens bredouille, modèle ne se fait plus depuis...trop longtemps.
- H-1h45 : Un vent de panique flotte dans la maison. Pris d'une idée aussi subite que géniale, je coupe l'arrivée d'eau chaude au niveau du chauffe-eau, récupère le robinet valide et remplace le défaillant. Vision surréaliste de mon petit beau père en slip demandant pourquoi il n'y a pas d'eau dans la douche...
-H-1H30 : Nous nous douchons à l'eau froide, mais le robinet ne nous asperge plus.
- H-1 : Nous sommes à nouveau dans les temps. Lavage de la terrasse, de la cuisine. Attachage du chien, pomponnage et parfumage, nous sommes en pleine forme... L'eau froide sans doute. On ne salit plus, dans le doute, Arthur ira pisser dehors.
- H-10mn : Nous allons au point de rencontre récupérer nos invités (devant la mairie de Montjoly)
- Heure H : Tout est en ordre ! Apéritif parfait, repas parfait, soirée super et nos invités géniaux.

Mais au fait qui était notre invité de marque ?

Monseigneur Laffont, évêque de Guyane s'il vous plaît (et Djamel, invité surprise), dont mes petits beaux parents connaissent bien la famille en Charentes !!! ... Et oui, ça ne s'invente pas !!!

Posté par tillou à 23:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 avril 2006

Nos Pâques !

Voilà, finalement nous avons préféré la formule dite "extérieure".

paques1

Bon d'accord, faut faire fissa, mais c'est quand même plus facile, surtout quand il faut assister à la métamorphose d'un Petit Père en cloche oeuf géant(pas de commentaires SVP). J'aime bien la photo où Virginie est effondrée... Et oui Virginie, on choisit pas, c'est comme çaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa, la la la la (sur un air des Rita Mitsouko of course) et comme on dit ici : Chien pa ka fé chat (pas fini d'en baver moi...).

Posté par tillou à 18:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 avril 2006

Brèves de bréves de G...

de_fun_s
La ressemblance avec un acteur comique malheureusement décédé est troublante non ?

piranha
Pêche aux piranha de nuit à Kaw. Pas si voraces que veut bien le dire la légende mais ne pas y mettre les doigts !

Posté par tillou à 17:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 avril 2006

Une fièvre qui tue plus que la dengue...

Il y a beaucoup d'or en Guyane, pourquoi ne pas tenter notre chance ?

pepite

On trouve assez facilement des paillettes d'or dans les criques et rivières de Guyane. Malheureusement, pas assez pour faire fortune, mais c'est amusant. Enfin un petit peu car c'est le cassage de dos garanti assez rapidement (et oui, même pour les jeunes).
Au moins nous n'utilisons pas de mercure !
Au fait, savez vous que l'une des façons d'extraire de l'or est le passage d'eau et de terre sur des "moquettes" aux poils de plus en plus fins ; avant les derniers "tapis" étaient souvent des peaux de moutons d'où la légende de... La toison d'or.

Posté par tillou à 01:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

12 avril 2006

Joli non ?

A l'auberge du Galion, un invité de marque...

perroquet

Posté par tillou à 19:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Vous ne rêvez pas...

... C'est bien Virginie qui va se lancer dans cette périlleuse traversée...
tonnegrande

Balade en haut de la rivière des cascades, pas très loin de là où se déroule l'action du livre : Les amants de Tonnegrande.
En réalité le seul risque (réel) se sont les raies qui peuvent se trouver sous le sable et dont la piqure est assez douloureuse et parfois dangereuse.

Posté par tillou à 14:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 avril 2006

La Guyane à besoin de vous tous

N'oubliez pas !
Et un article du Point, un ! On va peut-être finir par y arriver...
http://www.lepoint.fr/sciences/document.html?did=176724

Posté par tillou à 10:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 avril 2006

Beaux petits parents, one more time.

The aventure continue pour petite-mère et petit-père (alias Terminapetitpèrator, brrrrrrrrrrr...).Je vais vous la faire brève car Virginie doit (la fainéante celle là !) vous en faire une description détaillée sous peu.

Les courses :

L'année dernière, y'avait pas l'hyper, alors c'était Sofrigu. Mais maintenant, c'est Venise !
Timing serré :
- Dépot des anciens à 8H00 devant l'hyper.Ouverture de l'hyper : 8H30 - Concentration...
- 8H3O : Casaque rayée, toque blanche, Petit-père passe la ligne droite des caisses en tête suivi de près par Petite-Mère, casaque vichy, toque toque, qui en bonne coéquipière doit retarder les poursuivants.
- 8H32'47'' : Battant de 2/10èmes sont précédent record, Petit-Père arrive devant le point chaud et commande le petit déjeûner...
- 8H32'49'' : Petite-Mère se précipite pour réserver une table
- 8H39'12'' : Attaque du croissant, trempage du sachet de thé, la journée s'annonce plutôt bien.

C'est pas à Sofrigu qu'on aurait pu faire ça !!!

Après le 3ème thé/croissant, les choses sérieuses commencent.

- 9H35 : Attaque des courses non périssables. La liste en main, la chose semble facile, aisance des champions.
- 10H46 : Force est de reconnaître que les choses s'annoncent mal. Petite-Mère à perdu un peu de temps dans l'allée des papiers Q et essuie-tout et Petit-Père n'a pas rayé un ou deux produits.
- 10H52 : Premier passage en caisse, il a fallu renoncer aux maquereaux à la moutarde pour tenir le timing. C'est dur, c'est beau, c'est Le Sport.
- 11H00 : Dépot des "non périssables" dans le coffre du 4X4. L'alarme se met en route. Qu'elle m...e ces alarmes, comment ça s'arrête... M....e, Fait c...r !
- 11HO3 : Prise des glacières et dépot dans le caddy. L'alarme se remet en route. Qu'elle m...e ces alarmes, comment ça s'arrête... M....e, Fait c...r !
- 11HO5 : Les gens commencent à s'attrouper... Le vigile enlève la muselière du chien, Petit-père trouve l'arrêt de l'alarme. Pfouuuuuu... C'est pas passé loin.
Plus que 55 minutes avant le départ, ça va être chaud pour les produits frais (ça, c'est du San Antonio !)
- 11H54, je retrouve mes petits beaux-parents devant le stand charcuterie. "C'est bon, on y va ?" je demande, perfide...
- 12H14 : La caissière appelle l'accueil et demande 2 temesta. On ne la verra plus de sitôt...
- 12H28 : Départ précipité, course effrénée sur le parking pour rejoindre le véhicule avant la fonte totale de la glace aux cacahuettes.
- 12H37 : Départ, nos héros soufflent un peu, fatigués, le plus dur reste à faire... VERIFIER LA LISTE !!!

Viviement jeudi prochain..........

Posté par tillou à 20:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

De retour

Un peu faiblard le Tillou ces derniers temps... Mais il se passe pas mal de choses et je vous en réserve la primeur... Dans quelques temps, patience, patience !

Je voulais vous parler des ramboutans, alors c'est partiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Les ramboutans, c'est un drôle de fruit chevelu qui envahit la Guyane à cette période de l'année.

ramboutan_large

nephelium_ramboutan

En fait, c'est un fruit de la même famille que les litchis, moi je trouve que le goût n'est pas aussi fin mais bon...
C'est vrai que l'intérieur ressemble beaucoup, même chair, même gros noyau.
C'est la première culture fruitière de Guyane, et c'est un laotien qui a introduit l'espèce dans les années 1980.

En ce moment, on en trouve partout, on en mange partout. 1 euro le KG, c'est donné pour le pays, et le marché de Cayenne se retrouve très vite jonché d'une épaisse couche de pelures.

ceuillette1

Posté par tillou à 20:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]